Flag Counter

Pourquoi j'aime les DAF

Pourquoi une  ?

Je ne sais pas d'où me vient cet intérêt pour les voitures DAF. Déjà tout petit, moi qui connaissais toutes les marques par coeur, j'avais une tendresse particulière pour les petites voitures (Fiat 500, Austin Mini...), pour les marques "bizarres" que l'on croisait rarement :

J'adorais par exemple la Skoda 1000 :

                           et aussi la NSU Prinz 4 :

 

ou encore la Dauphine et autres Panhard. Mais les DAF étaient déjà spéciales à mes yeux. Peut-être parce qu'elles n'avaient justement rien d'extraordinaire : elles n'étaient ni très jolies, ni très puissantes, elles avaient des couleurs étranges (le fameux jaune moutarde ou vert olive), et leurs propriétaires ne passaient pas vraiment pour des as du volant...

 

 

 

 

 

 

 

 

 La DAF 46 de De Koning (voir les liens)

Ce n'est que plus tard que j'ai compris ce qu'était le Variomatic, cette transmission tellement simple qu'elle était soi-disant faite pour des gens qui ne savaient pas conduire.

"Même moi, je peux conduire une DAF", proclame cette publicité américaine des années 60. DAF cherchera par la suite à corriger cette image de voiture pour personnes âgées, en lançant les modèles Marathon, équipés de quadricylindres 1100 puis 1300 cm3.

En fait, DAF était en avance sur son temps, comme toutes les bonnes idées, à tel point que les dérivés du Variomatic sont aujourd'hui présents sur des modèles très prestigieux qui préfèrent taire cet emprunt (voir la rubrique "Sous le capot").

S'il est vrai que l'on affiche son statut social à travers sa voiture, alors aucun doute, je suis bien un fonctionnaire ! Je me fous totalement d'épater la galerie avec ma voiture, ce qui compte pour moi, c'est qu'elle me transporte et qu'accessoirement, je sois heureux de la conduire.

On dit aussi perfidement que certains hommes compensent leurs mensurations modestes par une grosse voiture très puissante. Ma DAF 46 mesure 3,87 m de long pour 1,54 m de large et 1,38 de haut. Sa puissance fiscale est de 5 CV. Je vous laisse en déduire... ce que vous voulez Clin d'oeil

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site